Pour que les petits grandissent sainement :

Susciter l’enthousiasme pour une nourriture saine – voici comment

Pour les enfants, chaque jour est une nouvelle aventure – – et une performance assimilable à celle d’un sportif de haut niveau. Nos petits courent, grimpent, tombent et se relèvent infatigablement. Et surtout, ils grandissent : leur corps fabrique des cellules, des dents et des os robustes, ainsi qu’un système immunitaire vigoureux. Le cerveau des enfants doit aussi digérer des quantités d’informations et accumuler de précieuses expériences.

  • Des vitamines pour une croissance saine

Vitamines, minéraux et oligoéléments : autant de substances indispensables à un développement sain et des os robustes. Normalement, il n’y a aucun problème : l’activité physique, de l’air frais et une alimentation variée fournissent à l’enfant tout ce dont il a besoin.

  • Au secours, mon enfant n’aime pas les légumes !

Les plus jeunes ne sont pas toujours ravis quand Papa leur met des épinards dans l’assiette. Et l'argument « Mange, c’est sain » a toujours peiné à convaincre les élèves de première primaire. Certains enfants ont une telle aversion des légumes ou des aliments inconnus qu’ils refusent même d’y goûter.

  • Que faire, dès lors, si Junior ne veut que des frites et du ketchup ?

    Les enfants peuvent apprendre à manger sainement

Il est facile de céder face aux protestations – mais ce n’est pas une solution. Tu devrais plutôt essayer de rallier ton enfant à la cause des aliments qui lui sont nécessaires – grâce à quelques stratagèmes.

En pratiquant les bons rituels, tu peux l’amener progressivement à manger de manière équilibrée.

  • Repas à heures régulières

Plusieurs repas dans la journée – complétés par des collations (9 heures, 4 heures) – évitent de trop grandes envies de grignoter des sucreries.

  • Les repas sont un moment familial

Entourés de toute la famille, les repas deviennent pour les enfants une belle expérience – un moment de partage qui peut commencer déjà par les courses, la cuisine ou le fait de mettre la table.

  • La diversité est un atout

Propose différents aliments, surtout des fruits et des légumes. Mais ne force pas les enfants à manger des choses qu’ils n’aiment pas.

  • Aucun aliment n’est interdit

Il n’existe pas de « bons » ou de « mauvais » aliments. Tout est permis, mais il y a évidemment plus de carottes et de pommes à manger que de glace ou de chocolat.

  • Manger est un plaisir !

Encourage ton enfant à manger avec tous ses sens – la vue, l'odorat, le goût, le toucher, et l'ouïe. Il apprendra ainsi que l’on ne doit pas tout aimer, mais que l’on peut aimer beaucoup de choses.

  • Tu es un exemple pour ton enfant

Le fast-food devant la télé, rien de tel pour toi ? Ton enfant t’observe. Il se laissera donc « contaminer » de la même manière, si tu manges des fruits et des légumes avec plaisir.

  • Les compléments alimentaires peuvent être un bon soutien

Ton enfant n’accepte pas (encore) très bien une nourriture riche en vitamines ? Alors tu peux peut-être l’aider à couvrir son besoin en substances essentielles par des compléments pour enfants, comme Santogen® KIDS!. Les préparations vitaminées ne peuvent toutefois que compléter l’alimentation quotidienne. Elles ne peuvent se substituer à un mode de vie sain. Ne te laisse donc pas décourager si les légumes restent une fois de plus dans l’assiette : essaie à nouveau dans une semaine. Il y a de bonnes chances qu’il change d’avis à propos du chou-rave !